La FIFA ordonne au Gabon de payer de grosses indemnités à l’ancien coach des Panthères Patrice Neveu

Gildas Adimou

Dans un courrier daté de ce jeudi, la FIFA a enjoint la Fédération Gabonaise de Football (Fegafoot) à verser des indemnités à Patrice Neveu, l’ancien sélectionneur des Panthères du Gabon, pour rupture abusive de contrat. L’instance dirigeante du football mondial a fixé le montant des indemnités à 500 000 dollars, soit environ 325 millions de francs CFA.

Auteur : Gildas Adimou
© 2024 D.R./GabonTime

La FIFA ordonne au Gabon de payer de grosses indemnités à l’ancien coach des Panthères Patrice Neveu

Dans un courrier daté de ce jeudi, la FIFA a enjoint la Fédération Gabonaise de Football (Fegafoot) à verser des indemnités à Patrice Neveu, l’ancien sélectionneur des Panthères du Gabon, pour rupture abusive de contrat. L’instance dirigeante du football mondial a fixé le montant des indemnités à 500 000 dollars, soit environ 325 millions de francs CFA.

Patrice Neveu avait pris les rênes de l’équipe nationale gabonaise le 23 mai 2019, avec un contrat initial de deux ans. Sous sa direction, les Panthères ont réussi à se qualifier pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021 au Cameroun, ce qui lui a valu une prolongation de son contrat le 27 août 2021, jusqu’à l’été 2025.

Cependant, le parcours de Neveu à la tête de l’équipe a été mitigé. Après des performances inégales, le point culminant de sa gestion est survenu lorsque le Gabon n’a pas réussi à se qualifier pour la CAN 2023. Les Panthères ont été éliminées par la Mauritanie lors de la dernière journée des éliminatoires, à Nouakchott, alors qu’un match nul aurait suffi pour garantir leur qualification. Cette défaite a conduit la Fegafoot à mettre fin à son contrat le 12 septembre 2023, invoquant une insuffisance de résultats.

Patrice Neveu, estimant que son licenciement était abusif, a saisi la FIFA pour réclamer ses indemnités. L’instance mondiale du football a tranché en sa faveur, ordonnant à la Fegafoot de lui verser la somme réclamée.

Cette décision représente un coup dur pour la Fédération Gabonaise de Football, qui doit rapidement se conformer à l’ordre de la FIFA pour éviter de potentielles sanctions qui pourraient nuire au football gabonais. Les responsables de la Fegafoot se retrouvent ainsi face à une obligation financière importante, à un moment où le football national cherche à se relancer après une période de turbulences.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Portrait

Christian David Mouélé, une Panthère U16 en Coupe d’Afrique de basket-ball

Le jeune Christian David Sophonie Mouélé de 16 ans révolus rentre dans l’histoire du basketball Logovéen en intégrant...
Journaux

Journal télévisé de 20h de Gabon 1ère du 29 juin 2019

La principale édition d’information de la télévision publique gabonaise du 29 juin 2019. Edition présentée par Marie...
Top