Conseil de sécurité : projet de résolution déplorant « l’agression » contre l’Ukraine rejeté en raison du veto russe

Gabon Matin

Un projet de résolution déplorant l’offensive militaire russe en Ukraine et demandant le retrait immédiat des troupes russes a été rejeté vendredi par le Conseil de sécurité de l’ONU en raison du veto de la Russie, membre permanent du Conseil.

Auteur : Gabon Matin
© 2022 D.R./GabonTime

Conseil de sécurité : projet de résolution déplorant « l’agression » contre l’Ukraine rejeté en raison du veto russe

Un projet de résolution déplorant l’offensive militaire russe en Ukraine et demandant le retrait immédiat des troupes russes a été rejeté vendredi par le Conseil de sécurité de l’ONU en raison du veto de la Russie, membre permanent du Conseil.

Le projet de résolution, qui était présenté par les Etats-Unis et l’Albanie, a reçu 11 votes pour, 1 vote contre (Russie) et trois abstentions (Chine, Inde et Emirats arabes unis). La Russie, en tant que membre permanent du Conseil de sécurité a un droit de veto.

Le texte, qui réaffirmait l’attachement à la souveraineté, l’indépendance, l’unité et l’intégrité territoriale de l’Ukraine à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues, déplorait avec la plus grande fermeté « l’agression de la Fédération de Russie contre l’Ukraine en violation de l’article 2, paragraphe 4, de la Charte des Nations Unies  ».

Le texte rejeté décidait que « la Fédération de Russie cessera immédiatement de recourir à la force contre l’Ukraine  » et « retirera immédiatement, complètement et sans condition ses forces militaires du territoire de l’Ukraine à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues  ».

Mercredi soir, au moment où le Conseil de sécurité se réunissait sur la crise ukrainienne, le Président russe Vladimir Poutine avait annoncé une « opération militaire » en Ukraine. Il avait appelé les soldats ukrainiens à déposer immédiatement les armes.

Il ne faut pas baisser les bras, selon le Secrétaire général de l’ONU

A l’issue de cette réunion du Conseil de sécurité, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a réagi au rejet de ce projet de résolution en notant devant la presse que « les Nations Unies sont nées de la guerre pour mettre fin à la guerre » mais qu’« aujourd’hui, cet objectif n’a pas été atteint  ».

Malgré ce rejet, il a estimé qu’il ne fallait « pas baisser les bras ». « Nous devons donner une autre chance à la paix. Les soldats doivent retourner dans leurs casernes. Les dirigeants doivent se tourner vers la voie du dialogue et de la paix ».

Il a souligné qu’actuellement, en Ukraine, malgré les défis opérationnels croissants, les Nations Unies intensifient la fourniture d’une aide vitale, y compris dans la partie orientale du pays, des deux côtés de la ligne de contact.

« Les besoins humanitaires se multiplient et s’étendent d’heure en heure. Des civils meurent. Au moins 100.000 Ukrainiens auraient déjà fui leur domicile, et nombre d’entre eux se sont réfugiés dans les pays voisins, ce qui souligne le caractère régional de cette crise croissante  », a-t-il ajouté.

Il a annoncé la nomination d’Amin Awad au poste de Coordinateur de crise des Nations Unies pour l’Ukraine. Il dirigera la coordination de tous les efforts de l’ONU, y compris la réponse humanitaire, des deux côtés de la ligne de contact.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Journée mondiale

8 mars : L’ONU célèbre la contribution des femmes et des filles à un avenir durable

Faire progresser l’égalité des sexes dans le contexte de la crise climatique et de la réduction des risques de...
COVID-19

Coronavirus au Gabon : point journalier du 8 mars 2022

GabonMatin vous livre le point journalier du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à...
Top