Les Kenyans Kandie Kibiwott et Norah Jeruto remportent la 2e édition du Run In Masuku

La rédaction de Sport241

La deuxième édition du 10km de Franceville « Run in Masuku », a livré ce samedi sa cuvée 2019. Sans surprise, ce sont les coureurs venus de l’étranger qui ont dominé cette course qui a pris son départ entre la tribune officielle et l’échangeur de Wendje. Au terme de près de 30 minutes de course, c’est le Kenyan Kandie Kibiwott (28:59’’) qui a franchi le premier la ligne d’arrivée chez les hommes. Chez les dames, le podium a été remporté par trois kényanes avec pour leader Norah Jeruto (32:24’’).

Auteur : La rédaction de Sport241
© 2019 D.R./GabonTime

Le podium hommes

La deuxième édition du 10km de Franceville « Run in Masuku », a livré ce samedi sa cuvée 2019. Sans surprise, ce sont les coureurs venus de l’étranger qui ont dominé cette course qui a pris son départ entre la tribune officielle et l’échangeur de Wendje. Au terme de près de 30 minutes de course, c’est le Kenyan Kandie Kibiwott (28:59’’) qui a franchi le premier la ligne d’arrivée chez les hommes. Chez les dames, le podium a été remporté par trois kényanes avec pour leader Norah Jeruto (32:24’’).

Près de 6000 coureurs ont pris le départ de la deuxième édition du Run in Masuku à Franceville, selon les organisateurs. La course de 10 km de long était subdivisée en 6 catégories : hommes, femmes, -20 ans hommes et femmes et plus de 50 ans hommes et femmes. L’épreuve étant ouverte aux coureurs licenciés et non licenciés ayant 16 ans révolus le jour de la course, plusieurs jeunes ont donc pris le départ de cette course.

Le parcours du Run in Masuku

Sans surprise comme pour la première édition, ce sont les coureurs professionnels qui ont pris les commandes de la course. Les hommes ont littéralement dominés en s’adjugeant les 4 premières place au général. Le podium est revenu par ordre d’arrivée au Kenyan Kibiwott Kandie, suivi de l’Éthiopien Teressa Nyakora (29:35’’) et du Kenyan Emmanuel Bor (29:43’’).

Le podium dames occupé par trois kényanes

Chez les dames, le podium est revenu à trois Kenyanes : Norah Jeruto (32:24’’), Daisy Jepkemei (32:34’’) et Sheila Cherlangat (33:23’’). La meilleure coureuse Gabonaise Epie Anga Brinda (53:12’’) a dû se contenter de la 7e place de la catégorie suivie par plusieurs de ses compatriotes. Le meilleur coureur gabonais de compétition chez les hommes a été Opana Lendengue Marius (34:54’’), arrivé 6e dans sa catégorie.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.
Réchauffement climatique

Climat : le patron de l’ONU juge que le monde n’est « pas en bonne voie »

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a entamé une tournée dans le Pacifique Sud dimanche 12 mai en prévenant...
Formation professionnelle

50 femmes gabonaises bientôt formées aux métiers de chauffeurs poids lourds et opérateurs de machines

Le ministre de l’Emploi, de la Fonction publique, du Travail et de la Formation professionnelle chargé du dialogue...
Actions prioritaires

PAPG : Le Premier ministre gabonais préside une réunion sur la RN1 et les voiries urbaines

Suite aux instructions fermes du président de la République, chef de l’Etat, Son Excellence, Ali Bongo, lors de son...
Top