Crésant Pambo prend les commandes du Comité national olympique du Gabon

La rédaction de Sport241

Unique candidat, Crésant Pambo a été élu avec 82,36% des suffrages du collège électoral du Comité national olympique du Gabon ce samedi 23 juillet 2022 à Libreville.

Auteur : La rédaction de Sport241
© 2022 D.R./GabonTime

Crésant Pambo prend les commandes du Comité national olympique du Gabon

Unique candidat, Crésant Pambo a été élu avec 82,36% des suffrages du collège électoral du Comité national olympique du Gabon ce samedi 23 juillet 2022 à Libreville.

Sans trop de surprise, le mouvement olympique gabonais connaît depuis la fin de matinée du samedi 23 juillet 2022 son nouveau président. Il s’agit de Crésant Pambo, ancien président de la fédération gabonaise de natation.

Face aux 17 délégués constitués de 15 fédérations et de 2 représentants des athlètes, l’unique candidat a décliné son offre à savoir : la gouvernance, l’accompagnement des fédérations et l’approche partenariale avec l’Etat, l’optimisation financière, le développement du sport pour tous, la relation gagnante avec le CIO. Cinq piliers stratégiques qui ont convaincu 14 délégués de lui accorder leur confiance tandis que 3 vont s’abstenir par des bulletins blancs ou nuls.

Pour ce voyage olympien, le néo-patron a souhaité moins de conflits dans la famille olympique, ceux-ci passent par la résolution des nombreuses difficultés que vivent les fédérations tels que : l’absence d’accompagnement efficace de la part du ministère des Sports, le défaut de fonds pour mener à bien leurs activités, les difficultés de préparation des athlètes, le manque d’infrastructures, la corruption dans les nombreux processus pour ne citer que cela.

Pour cette mandature de 4 ans Crésant Pambo sera accompagné de Samuel Minko, comme 1er vice-président (président de la fédération de tennis), d’Édith Ambimba Bougaba, 2e vice-président (ancienne présidente de la fédération de Wushu), Roland Moussavou, 3e vice-président (secrétaire général de la Fégakama), Rachel Benzeng Avavane, 4e vice-président (secrétaire général adjoint de la Fegabab), Mauwa Olivia Ntoutoum, 5e vice-président (membre de la Fegacy), José Walter Foula, secrétaire général (ancien secrétaire général adjoint du bureau sortant) et Jocelyn Bouyou, trésorier général (membre de la fédération de taekwondo).

Ce haut fonctionnaire de l’Etat remplace à ce poste Léon Louis Paul Folquet qui a présidé ce mouvement durant 12 ans.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Judo

Cameroun : Brouille entre la judokate Vanessa Mballa et la Fecajudo

Non partante pour la 42e édition du championnat d’Afrique de judo dames et messieurs seniors, prévu les 20 et 23 mai...
Visioconférence

Lee White a pris part au Sommet des Leaders sur le Climat

Dans le cadre de la participation du Gabon au Sommet des Leaders sur le Climat organisé par les Etats-Unis, le...
Top