Affaire Relais Basketball vs Libabe : les faits et raisons de la mise à l’écart

Daniel Dematsatsa

Alors que la ligue a publié les qualifiés de la phase des play-offs de la supra’ligue, une polémique explose après la sortie du club de la cité Asecna. Qu’est-ce qui s’est réellement passé pour que la ligue écarte le Relais Association ? Les détails dans notre enquête que nous vous invitons à lire.

Auteur : Daniel Dematsatsa
© 2022 D.R./GabonTime

Affaire Relais Basketball vs Libabe : les faits et raisons de la mise à l’écart

Alors que la ligue a publié les qualifiés de la phase des play-offs de la supra’ligue, une polémique explose après la sortie du club de la cité Asecna. Qu’est-ce qui s’est réellement passé pour que la ligue écarte le Relais Association ? Les détails dans notre enquête que nous vous invitons à lire.

Après investigation, nous avons tenté de vous dresser le film qui se faisait derrière la belle communication des rencontres des championnats provinciaux de la smart.

Tout remonte après la 8e journée du championnat, le 20 juin la ligue communique les programmations de la dernière journée qui reste conditionnée en ces termes « Les équipes qui n’auront pas réglé minimum 75% de l’intégralité de leurs frais d’engagement avant de jouer leur dernier match perdront par forfait et verront leur place en play-offs compromises ».

À cette communication, le club du quartier Okala va s’empresser de faire une nouvelle avance de 90 000 FCFA sur sa dette qui s’élèverait 490 000 de nos francs à quelques minutes de son ultime rencontre qui semble qualificative. Face à cet acte Jessica Boussamba, la présidente de la ligue va accorder une indulgence au Relais BB pour jouer son match du dimanche 26 Juin 2022 qui se soldera par une victoire et se hissera au classement définitif de la phase régulière.

À la suite des promesses des règlements de son montant global de 490 000 francs, la ligue va relancer son interlocuteur : « Nous revenons vers vous par rapport à la situation financière de Relais BB. En plus du retard sur l’échéancier communiqué, vous accumulez 4 forfaits en catégories des jeunes. Ce qui fait une pénalité totale de 120 000 frs » peut-on lire sur le mail daté du 29 juin 2022 reçus à notre rédaction.

Avant de préciser : « comme vous le savez, un forfait doit normalement payer avant de jouer le prochain match. De ce fait, nous vous concédons la possibilité de régulariser votre situation au plus tard lundi (4 juillet) tel que demandé, mais insistons sur le fait qu’elle soit régularisée en totalité. C’est-à-dire, pénalités pour forfait et engagements soit 120.000 plus 200.000 qui donnent 320.000 XAF à payer au plus tard lundi. Afin de pouvoir prendre part aux play-offs en maxi, supra et en dames, nous vous invitons à régulariser votre situation. Dans le cas échéant, vous serez remplacés.é conclu le mail de la Libabe. »Nous accusons bonne réception de votre message relatif à la régularisation des sommes à payer à propos des forfaits. Nous sommes mercredi 29 juillet, et il faut payer avant deux jours. Ce n’est pas possible malheureusement. Toutefois, nous promettons de régler cette situation au plus tard lundi de la semaine prochaine (seconde promesse pour le 4 juillet, ndlr). Ce qui se fera, nous pensons, avant le début des playoffs......", tel est le contenu du mail des joueurs de l’Asecna à la suite de cet échange avec la ligue.

Au sortir de la traditionnelle réunion de recadrage, tenu le vendredi 1er juillet, les présidents des clubs ont manifesté leurs mécontentements face aux clubs non à jour. Après avoir écouté toutes les parties, la ligue a à nouveau accordé le lundi 4 juillet 2022 comme date butoir ferme pour les retardataires choses que n’a respectée le Relais qui a pris contact avec la trésorière tardivement dans la nuit du lundi notifié et promettant à nouveau de régler sa dette le mardi 5 juillet en matinée.

Et à Jessica Boussamba épouse Bekalé de conclure en ces termes : « en définitif, la communication est la base de toute harmonisation des tâches à accomplir. Aussi, le respect des échéances et d’une parole donnée est de rigueur pour éviter des prises de controversées ». La suite, vous la connaissez, mais à la lumière de ceux qui précèdent et dit sur la toile « qui sacrifie réellement les enfants ? Le club ou la ligue ? »

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.
Tournoi international

Copieusement battues, les Panthères du Gabon terminent 6e de la Sud Ladies Cup 2019

Grosse douce froide pour les gabonaises engagées dans la seconde édition de la Sud Ladies Cup qui s’est déroulée du 8...
COVID-19

Coronavirus au Gabon : point journalier du 24 mars 2021

Gabon Matin vous livre le point journalier du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à...
Entretien

Urgence Mouega : « Je me suis très bien préparée mentalement et physiquement »

Auréolée de la médaille d’or de la catégorie des -73 kg aux 12e championnats d’Afrique de taekwondo Dakar 2021, les...
Top