Vaccins contre la Covid-19 : « Le monde ne les a pas bien utilisés », déplore l’OMS

Gabon Matin

En déplacement à Tokyo, au Japon, le chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a dénoncé, mercredi, la distribution inéquitable des vaccins contre la Covid-19 dans le monde. « Les vaccins sont des outils puissants et essentiels. Mais le monde ne les a pas bien utilisés », a déclaré le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors de la 138e session du Comité international olympique (CIO) qui s’est tenu dans la capitale japonaise à deux jours de l’ouverture des Jeux olympiques d’été.

Auteur : Gabon Matin
© 2021 D.R./GabonTime

Vaccins contre la Covid-19 : « Le monde ne les a pas bien utilisés », déplore l’OMS

En déplacement à Tokyo, au Japon, le chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a dénoncé, mercredi, la distribution inéquitable des vaccins contre la Covid-19 dans le monde. « Les vaccins sont des outils puissants et essentiels. Mais le monde ne les a pas bien utilisés », a déclaré le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors de la 138e session du Comité international olympique (CIO) qui s’est tenu dans la capitale japonaise à deux jours de l’ouverture des Jeux olympiques d’été.

« Au lieu d’être largement déployés pour réprimer la pandémie sur tous les fronts, (les vaccins) ont été concentrés dans les mains et les bras de quelques chanceux ; déployés pour protéger les personnes les plus privilégiées du monde, y compris les personnes les moins exposées au risque de maladie grave, tandis que les plus vulnérables restent sans protection », a-t-il déploré.

A ce jour, plus de trois milliards et demi de doses de vaccin contre la Covid-19 ont été administrées dans le monde, et plus d’une personne sur quatre a reçu au moins une dose de vaccin.

Ce qui, en apparence, semble être une bonne nouvelle masque en réalité une « horrible injustice », a déclaré chef de l’OMS. Selon l’agence onusienne, 75% des vaccins ont été administrés dans seulement 10 pays. Dans les pays à faible revenu, seulement 1% des personnes ont reçu au moins une dose, contre plus de la moitié des personnes dans les pays à revenu élevé.

« Certains des pays les plus riches parlent désormais de troisième injection de rappel pour leur population, tandis que les agents de santé, les personnes âgées et d’autres groupes vulnérables du reste du monde (n’ont toujours pas reçu de vaccin) », a déploré le Dr Tedros.

Selon lui, « l’échec mondial  » du partage des vaccins, des tests et des traitements – y compris l’oxygène – alimente une pandémie à deux voies : une pour les vaccinés, et une autre pour ceux qui ne le sont pas.

«  Ce n’est pas seulement un outrage moral ; c’est aussi épidémiologiquement et économiquement voué à l’échec », a prévenu le chef de l’OMS. « Plus cet écart persiste, plus la pandémie se prolongera, de même que les troubles sociaux et économiques qu’elle entraîne  ».

A la veille des Jeux Olympiques de Tokyo dont la tenue a été reportée d’une année en raison de la Covid-19, le Dr Tedros a rappelé que l’objectif « en tant que monde uni » doit être de tout faire pour triompher de la pandémie, avec détermination, dévouement et discipline. « Nous ne sommes pas dans une course les uns contre les autres ; nous sommes dans une course contre le virus  », a-t-il rappelé.

Vacciner 70% de la population de chaque pays d’ici mi-2022

Le chef de l’OMS a appelé à une campagne mondiale massive pour vacciner au moins 10% de la population de chaque pays d’ici septembre, au moins 40% d’ici la fin de l’année et 70% d’ici le milieu de l’année prochaine. «  Si nous pouvons atteindre ces objectifs, nous pouvons non seulement mettre fin à la pandémie, nous pouvons également redémarrer l’économie mondiale », a-t-il dit.

« La pandémie de Covid-19 nous a appris à tous de nombreuses leçons douloureuses mais importantes. L’une des plus importantes est que lorsque la santé est en danger, tout est en danger. C’est pourquoi la priorité absolue de l’OMS est la couverture sanitaire universelle  », a souligné le Dr Tedros.

« Notre vision est un monde dans lequel tous peuvent accéder aux services de santé dont ils ont besoin, où et quand ils en ont besoin, sans faire face à des difficultés financières  », a-t-il ajouté, saluant, à cet égard, le leadership du Japon en matière de couverture santé universelle.

« On me demande souvent quand la pandémie prendra fin. Ma réponse est tout aussi simple : la pandémie prendra fin lorsque le monde choisira d’y mettre fin », a insisté le chef de l’OM, rappelant que les outils pour prévenir la transmission du virus et sauver des vies sont déjà disponibles. «  Notre objectif commun doit être de vacciner 70% de la population de chaque pays d’ici le milieu de l’année prochaine  ».

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Police

La DGDI ouvre son antenne provinciale à Ntoum

Le ministre gabonais de l’Intérieur Lambert Noël Matha, a procédé ce samedi 28 décembre dans la commune de Ntoum à...
Front social

Code du travail : Levée immédiate de la grève d’avertissement des syndicats

Le Gouvernement et la coalition des organisations syndicales signataires du préavis de grève du 17 janvier 2020 ont...
Top