Un mémorandum d’entente entre le Gabon et la RDC pour la protection de la biodiversité

Gabon Matin

Le ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du plan climat, des objectifs de développement durable et du plan d’affectation des terres, Lee White, et le ministre de l’Environnement et du Développement durable de la République démocratique du Congo (RDC), Claude Nyamugabo Bazibuhe, ont signé ce jeudi un mémorandum d’entente entre nos deux pays pour la protection de la biodiversité.

Auteur : Gabon Matin
© 2019 D.R./GabonTime

Un mémorandum d’entente entre le Gabon et la RDC pour la protection de la biodiversité

Le ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du plan climat, des objectifs de développement durable et du plan d’affectation des terres, Lee White, et le ministre de l’Environnement et du Développement durable de la République démocratique du Congo (RDC), Claude Nyamugabo Bazibuhe, ont signé ce jeudi un mémorandum d’entente entre nos deux pays pour la protection de la biodiversité.

Ce dernier vise à renforcer la coopération bilatérale entre le Gabon et la RDC dans les domaines de l’environnement, la gestion durable des écosystèmes forestiers, l’industrialisation de la filière bois, la conservation et la gestion des aires protégées, ainsi que dans la lutte contre les changements climatiques.

Par ailleurs, ce mémorandum d’entente prévoit la mise en place de programmes de renforcement des capacités techniques et scientifiques dans lesdits domaines au profit des Etats et des institutions partenaires.

Pour Lee White, cet accord réaffirme la volonté du chef de l’Etat, S.E. Ali Bongo Ondimba et du président de la République démocratique du Congo (RDC), S.E. Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, d’œuvrer pour le développement durable du Bassin du Congo.

D’autre part, le ministre de l’Environnement et du Développement durable de la RDC a déclaré : « Le Gabon dispose d’une expérience dans le domaine de l’environnement depuis près de 120 ans. Il y a beaucoup à gagner pour une exploitation contrôlée, une meilleure croissance économique et une bonne gestion durable des ressources forestières. La RDC pourrait bénéficier de l’expérience gabonaise dans ces domaines  ».

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.
Engagement politique

Franck Ping : « La solidité du Gabon doit naître de la bonne gouvernance et du respect des institutions »

L’homme d’affaires gabonais Franck Ping, accusé par le régime d’Ali Bongo de détournement de fonds publics, a rompu le...
Recensement biométrique

Un atelier de restitution sur le déploiement du recensement biométrique des agents de l’État

Dans le cadre du recensement biométrique des agents de l’État, le Secrétaire général du ministère de l’Emploi, de la...
Nkoghe Bekalé II

Le nouveau gouvernement gabonais du 10 juin 2019

Ali Bongo a pris un décret présidentiel modifiant le gouvernement gabonais Nkoghe Bekalé ce 10 juin 2019. Au total 15...
Top