Un l’atelier à Libreville sur le Programme d’investissement de la formation professionnelle

Gabon Matin

Le ministre de l’Emploi, de la Fonction publique, du Travail et de la Formation professionnelle chargé du dialogue social, Madeleine E. Berre, en compagnie de ses collègues Lee White et Jean de Dieu Moukagni Iwangou, respectivement ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement chargé du plan climat et du plan d’affectation des terres et ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et du Transfert de technologies, a procédé ce jeudi 17 octobre à l’ouverture de l’atelier sur le Programme d’investissement de la Formation Professionnelle, au sein de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI).

Auteur : Gabon Matin
© 2019 D.R./GabonTime

Un l’atelier à Libreville sur le Programme d’investissement de la formation professionnelle

Le ministre de l’Emploi, de la Fonction publique, du Travail et de la Formation professionnelle chargé du dialogue social, Madeleine E. Berre, en compagnie de ses collègues Lee White et Jean de Dieu Moukagni Iwangou, respectivement ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement chargé du plan climat et du plan d’affectation des terres et ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et du Transfert de technologies, a procédé ce jeudi 17 octobre à l’ouverture de l’atelier sur le Programme d’investissement de la Formation Professionnelle, au sein de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI).

Le Gouvernement a signé une série d’accords avec les bailleurs de fonds internationaux dans l’objectif d’améliorer de façon significative l’offre dans les secteurs de la formation professionnelle, de l’enseignement technique et supérieur.

Ces travaux ont pour objectif principal de permettre au gouvernement d’avoir une feuille de route complétée par tous les acteurs notamment l’administration centrale et technique, les acteurs du secteur privé et les bailleurs de fonds. Les échanges ont permis aux parties prenantes de définir les différents métiers et les filières, en fonction de leurs besoins réels actuels et futurs, garantissant ainsi une meilleure employabilité des jeunes à l’issue de leur formation.

La définition des curricula, la gouvernance et les niveaux de formation requis dans les centres de formation professionnelle, ont donc été au cœur de cet atelier.

Le Gouvernement souhaite, à travers la mise en œuvre de ces projets, traduire la vision du président de la République, chef de l’Etat, S.E. Ali Bongo Ondimba, tel qu’il l’a exprimé lui-même en ces termes : « Envoyer nos jeunes dans des filières générales qui n’offrent pas suffisamment de débouchés et d’alternatives sur le marché du travail est criminel. »

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.
Crise au Chili

Chili : l’ONU appelle à un dialogue immédiat pour résoudre la crise

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, a appelé lundi tous les acteurs...
Déstabilisation

Le Venezuela prétend avoir déjoué un nouveau « coup d’État » militaire dans le pays

Le gouvernement vénézuélien a affirmé ce mercredi 26 juin avoir déjoué une tentative de “coup d’État” militaire...
Sélection nationale

Patrice Neveu n’a toujours pas d’adjoint gabonais à la tête des Panthères

Nommé au terme d’un processus de sélection opéré par la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), le nouvel...
Top