Tout sur le microblading, cette technique de maquillage semi-permanent des sourcils

Gabon Matin

C’est la tendance du moment, avoir des sourcils parfaitement dessinés, sans avoir besoin de les tracer au crayon tous les jours. Et c’est désormais possible grâce à une nouvelle technique de maquillage semi-permanent, appelée Microblading, qui permet de restructurer les sourcils de manière plus vraie que nature. Gabon Matin vous dit tout sur cette tendance beauté.

Auteur : Gabon Matin
© 2019 D.R./GabonTime

Tout sur le microblading, cette technique de maquillage semi-permanent des sourcils

C’est la tendance du moment, avoir des sourcils parfaitement dessinés, sans avoir besoin de les tracer au crayon tous les jours. Et c’est désormais possible grâce à une nouvelle technique de maquillage semi-permanent, appelée Microblading, qui permet de restructurer les sourcils de manière plus vraie que nature. Gabon Matin vous dit tout sur cette tendance beauté.

Il s’agit d’une technique ancestrale asiatique. Le microblanding aussi appelé « technique 6D », vise à perfectionner ou à reconstruire complètement le sourcil. Cette méthode qui peut être pratiquée sur toutes les carnations, se fait en deux séances, avec des retouches tous les six mois, selon la netteté du pigment, a confié Soussou Gassita Skeiki Kawsar de l’institut Soussou Esthétique à Libreville.

Une opération en deux séances

Lors de la première séance, une crème anesthésiante est appliquée sur les sourcils de la cliente pour que la séance soit moins douloureuse. Après une attente de trente minutes, on va dessiner le sourcil selon la mesure de l’œil, de la forme du visage et soumettre le croquis à l’appréciation de la cliente. Une fois le croquis validé, on procède à l’aide du stylo métallique à la pigmentation des sourcils sur les poils pour garder l’effet naturel, a détaillé une spécialiste.

Le résultat !

Dans les jours qui suivront le microblanding et selon le type de peau, des croûtes apparaîtront pendant la phase de cicatrisation et, un mois plus tard, des retouches pourront être faites. La pigmentation perdra 30 % à 50 % de son intensité pour laisser place à la couleur finale qui permettra d’avoir un rendu vraiment naturel, qui durera un à deux ans selon le type de peau, souligne la professionnelle.

Sans danger mais...

Contrairement au tatouage des sourcils que l’on effectue dans les marchés, le microblading n’exige pas de se raser les sourcils. Selon la spécialiste, cette technique n’abîme pas les capillaires, ne touche pas les bulbes et ne pose pas de problème de repousse de poils. Mais pour ce soin, il vous faudra, mesdames, débourser plus que d’habitude. Après tout, la beauté a un prix.

Avec L’union

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.
Diplomatie

Le Premier ministre gabonais à nouveau à l’aéroport pour accueillir un visiteur d’Ali Bongo

Ali Bongo continue de diriger le Gabon depuis son fauteuil présidentiel. Alors qu’il devait accueillir ce mercredi 15...
Code du travail

Les partenaires sociaux gabonais restituent leurs travaux sur la révision du Code du travail

Le ministre de l’Emploi, de la Fonction publique, du Travail et de la Formation professionnelle chargé du dialogue...
Démenti

Le ministère gabonais de la Santé dément l’existence de « bébés nés sur les chaises au CHUL »

Suite aux multiples publications qui circulent sur les réseaux sociaux titrées « bébés nés sur les chaises au CHUL »...
Top