Taekwondo : le Gabon affûte ses armes pour les Jeux africains Maroc 2019

La rédaction de Sport241

La question de la participation du Gabon aux 12e Jeux africains qui auront lieu à la mi-août au Maroc, a longuement été au menu d’une séance de travail ce vendredi 5 juillet entre le ministre gabonais des Sports Franck Nguema et le président du comité national olympique Léon Folquet. Des préalables organisationnels et financiers semblent freiner une éventuelle participation du Gabon dans cette discipline sportive.

Auteur : La rédaction de Sport241
© 2019 D.R./GabonTime

Une vue de la rencontre entre les deux hommes vendredi à Libreville

La question de la participation du Gabon aux 12e Jeux africains qui auront lieu à la mi-août au Maroc, a longuement été au menu d’une séance de travail ce vendredi 5 juillet entre le ministre gabonais des Sports Franck Nguema et le président du comité national olympique Léon Folquet. Des préalables organisationnels et financiers semblent freiner une éventuelle participation du Gabon dans cette discipline sportive.

Franck Nguema et Léon Folquet ont fait vendredi, le tour de la question de la participation du Gabon aux 12e Jeux africains prévus du 19 au 31 août 2019 à Rabat et cinq autres villes. Dans ce contexte, pour examiner les conditions de participation des athlètes gabonais, le comité national olympique a commis une mission d’évaluation à l’intérieur du pays et livrer ses conclusions au ministre.

Au sortir de cette audience avec le ministre de tutelle, Léon Folquet a notamment indiqué : «  Nous avons demandé au ministre de débloquer la situation financière pour la deuxième étape qui vise les AG, l’élaboration des statuts de tous les clubs de l’intérieur du pays, des ligues et de la future fédération de taekwondo. Ce travail fait, la future fédération gabonaise de taekwondo pourra être présente aux Jeux Africains de Rabat ».

Le patron du comité national olympique a également rappelé à la presse que son organisation aurait déjà saisi la Confédération africaine de taekwondo et la fédération mondiale pour signaler les efforts engagés sur place par le ministère de tutelle, afin de remettre le taekwondo gabonais sur les rails. « Il faut d’abord que les moyens viennent et qu’on puisse remettre nos équipes en scène », a conclu ce spécialiste.

Au regard de l’enjeu, la balle est donc dans le camp des autorités publiques gabonaises qui doivent désormais tout faire pour que les athlètes gabonais soient au rendez-vous du Maroc le mois prochain pour cette compétition continentale.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Police

La DGDI ouvre son antenne provinciale à Ntoum

Le ministre gabonais de l’Intérieur Lambert Noël Matha, a procédé ce samedi 28 décembre dans la commune de Ntoum à...
Front social

Code du travail : Levée immédiate de la grève d’avertissement des syndicats

Le Gouvernement et la coalition des organisations syndicales signataires du préavis de grève du 17 janvier 2020 ont...
Top