Signature d’une convention sur les produits forestiers non-ligneux entre le Gabon et BOTF

Gabon Matin

Le ministère des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan climat et du Plan d’affectation des terres, représenté par le ministre Lee White, et l’association Blessing of the Forest (BOTF) Gabon, représentée par son directeur exécutif, Aristide Nguema, ont signé ce jour une convention de partenariat relative à la gestion et la valorisation durable des produits forestiers non-ligneux (PFNL).

Auteur : Gabon Matin
© 2020 D.R./GabonTime

Signature d’une convention sur les produits forestiers non-ligneux entre le Gabon et BOTF

Le ministère des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan climat et du Plan d’affectation des terres, représenté par le ministre Lee White, et l’association Blessing of the Forest (BOTF) Gabon, représentée par son directeur exécutif, Aristide Nguema, ont signé ce jour une convention de partenariat relative à la gestion et la valorisation durable des produits forestiers non-ligneux (PFNL).

Cette convention, d’une durée de cinq (5) ans, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du protocole de Nagoya et la stratégie nationale de promotion des produits forestiers autres que le bois d’œuvre.

Dans ce cadre, l’association BOFT Gabon appuiera le ministère des Eaux et Forêts dans la recherche de financements et de partenariats internationaux et assurera le renforcement des capacités au sein des communautés villageoises.

« J’adhère vraiment à la stratégie que le ministère des Eaux et Forêts a mis en œuvre car il nous fallait mettre en place un cadre juridique qui permettra de défendre les produits forestiers non-ligneux au Gabon tels que l’iboga, au niveau national et international  », a affirmé Aristide Nguema.

Le ministère des Eaux et Forêts s’est, quant à lui, engagé à mettre à la disposition des agents assermentés pour la réalisation des missions de lutte contre l’exploitation et la commercialisation illégales des PFNL, de renforcer les capacités techniques et organisationnelles des communautés villageoises, et de mettre à la disposition de BOFT Gabon des données pertinentes pour la réalisation de ladite convention.

« Cette convention est symbolique car elle concrétise le protocole de Nagoya. Nous allons désormais accélérer les choses et fédérer plus d’acteurs nationaux et internationaux », a déclaré Lee White.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Journée mondiale

Deux millions filles de plus risquent des mutilations génitales à cause de la Covid-19

Deux millions de femmes et de filles pourraient subir des mutilations génitales féminines au cours de la prochaine...
Communiqué

Fête du Travail : ce vendredi déclaré férié au Gabon

Gabon Time vous livre le communiqué du ministère du Travail relatif à la journée de vendredi 1er mai, déclarée chômée...
Top