Pierrick Linda Moulin n’ira finalement plus aux Jeux Olympiques de Tokyo !

Joshua Mba

Grosse désillusion pour l’athlétisme gabonais et pour la sprinteuse Pierrick Linda Moulin. Alors qu’on planchait sur deux représentants du Gabon aux Jeux Olympiques de Tokyo, il n’en sera rien. Le Gabon ne pourra aligner qu’un seul athlète, il s’agit de Guy Maganga Gorra sur le 100m. Une disqualification que ne comprend pas Pierrick-Linda Moulin qui n’a pas manqué de dénoncer « la manière de faire les choses » du Comité olympique gabonais (COG) et de la Fédération gabonaise d’athlétisme.

Auteur : Joshua Mba
© 2021 D.R./GabonTime

Pierrick Linda Moulin n’ira finalement plus aux Jeux Olympiques de Tokyo !

Grosse désillusion pour l’athlétisme gabonais et pour la sprinteuse Pierrick Linda Moulin. Alors qu’on planchait sur deux représentants du Gabon aux Jeux Olympiques de Tokyo, il n’en sera rien. Le Gabon ne pourra aligner qu’un seul athlète, il s’agit de Guy Maganga Gorra sur le 100m. Une disqualification que ne comprend pas Pierrick-Linda Moulin qui n’a pas manqué de dénoncer « la manière de faire les choses » du Comité olympique gabonais (COG) et de la Fédération gabonaise d’athlétisme.

Pierrick-Linda Moulin ne prendra pas part aux prochains JO qui auront lieu du 23 juillet au 8 août 2021. L’athlète gabonaise de 19 ans du 100m n’a pas caché sa désolation alors qu’elle devait être la 7e du convoi gabonais à ces jeux d’été, rêve de tout athlète de haut niveau. « Je ne sais pas pourquoi au départ, et pour quelle raison, le comité Olympique gabonais m’a dit que j’étais qualifiée pour les Jeux olympiques de Tokyo », s’est étonnée Pierrick-Linda Moulin.

La sprinteuse gabonaise ici aux championnats de France 2020

« Finalement, au dernier moment, la fédération et le COG me disent le contraire. Je suis très déçue par cette manière de faire les choses », a déclaré dépité la sprinteuse à nos confrères de l’Union, qui venait d’appendre qu’elle ne représenterait pas le Gabon à ces Jeux. Selon certaines indiscrétions, le COG et la fédération se seraient basés uniquement sur les résultats de 2019 pour annoncer tout d’abord la qualification de la sprinteuse évoluant en France à l’Entente Athlétique Rhône Vercors à Valence (Drôme).

Or entre le renvoi des JO à cette année, le ranking mondial a évolué et le Gabon n’a donc plus qu’une place qu’en raison du principe d’universalité. Les responsables olympiques n’ont eu d’autre choix que de l’attribuer à Guy Maganga Gorra. Une peine pour la sprinteuse gabonaise qui n’avait du reste pas obtenu son ticket par ses propres performances sportives. De quoi laisser songeur sur la future prestation du Gabon aux JO avec un représentant qui a dégringolé de la 35e place mondiale à la 64e.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.
Vie des ligues

La Fegavolley va relancer les ligues de la Nyanga et du Woleu-Ntem

C’est la substance des courriers établis ce 30 mars 2021 par le bureau exécutif de la fédération gabonaise de volleyball...
Journée mondiale

Le Gabon célèbre la journée mondiale du donneur de sang au CNTS

Le ministre de la Santé, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, a pris part à l’esplanade du Centre national de transfusion...
Communiqué

Mort d’un militaire gabonais en Centrafrique : communiqué du ministère de la Défense nationale

Gabon Matin vous livre le communiqué du ministère de la Défense nationale du Gabon suite au décès d’un casque bleu...
Top