Mariage précoce : 115 millions de garçons et d’hommes mariés durant leur enfance à travers le monde

Gabon Matin

Quelque 115 millions de garçons et d’hommes à travers le monde auraient été mariés durant leur enfance, dont 23 millions avant l’âge de 15 ans, a indiqué l’UNICEF dans sa toute première analyse approfondie sur le mariage des garçons.

Auteur : Gabon Matin
© 2019 D.R./GabonTime

Mariage précoce : 115 millions de garçons et d’hommes mariés durant leur enfance à travers le monde

Quelque 115 millions de garçons et d’hommes à travers le monde auraient été mariés durant leur enfance, dont 23 millions avant l’âge de 15 ans, a indiqué l’UNICEF dans sa toute première analyse approfondie sur le mariage des garçons.

« Le mariage tue l’enfance  », affirme Henrietta Fore, Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). « Les garçons mariés sont forcés d’endosser des responsabilités d’adultes qu’ils ne sont pas toujours prêts à assumer. Les mariages précoces entraînent des paternités précoces qui soumettent les jeunes pères à la pression de subvenir aux besoins de leur famille, les contraignant à abandonner leurs études et les privant d’occasions professionnelles ».

L’étude repose sur des données issues de 82 pays et révèle que le mariage précoce chez les garçons est prévalent dans plusieurs pays à travers le monde, notamment en Afrique subsaharienne, en Amérique latine et dans les Caraïbes, ainsi qu’en Asie de l’Est et dans le Pacifique.

Selon les données, la République centrafricaine est le pays qui enregistre la prévalence la plus élevée de mariages d’enfants chez les garçons (28%), suivie par le Nicaragua (19%) et Madagascar (13%).

Ces nouvelles estimations portent le nombre total d’enfants mariés dans le monde à 765 millions.

Les filles continuent toutefois d’être disproportionnellement touchées avec une jeune femme âgée de 20 à 24 ans sur cinq mariée avant son 18e anniversaire, contre un jeune homme sur 30.

Si la prévalence, les causes et les répercussions des mariages d’enfants chez les filles ont fait l’objet de nombreuses études, peu de recherches ont été menées sur les mariages d’enfants chez les garçons.

Les enfants les plus à risque d’être victimes de mariage précoce viennent des foyers les plus pauvres, vivent en zone rurale et sont peu ou pas instruits du tout.

« Alors que nous célébrons le 30e anniversaire de l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant, il est impératif de rappeler que le fait de marier des garçons et des filles alors que ce sont encore des enfants va à l’encontre des droits consacrés dans la convention », indique Henrietta Fore. « Nous pouvons mettre un terme à cette atteinte à leurs droits en continuant nos recherches, en augmentant nos investissements et en poursuivant nos efforts en faveur de leur autonomisation  ».

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.
Terrorisme

Cameroun : cinq militaires tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord

Cinq soldats camerounais ont été tués dans une attaque de la secte islamiste Boko Haram survenue dans la nuit de...
Journaux

Journal télévisé de 23h de Gabon 1ère du 3 juin 2019

La dernière édition d’information de la télévision publique gabonaise du 3 juin 2019. Edition présentée par Marie...
Karaté

Jeux Africains 2019 : interview bilan du coach de karaté de la sélection gabonaise

Victor Loupdy s’est confié aux équipes de Sport241 et Info241 à l’issue de l’obtention par Claude Nguema, de la 6e...
Top