Les Nations Unies se souviennent des morts de la Seconde Guerre mondiale

Gabon Matin

En ces 8 et 9 mai, les Nations Unies marquent le temps du souvenir et de la réconciliation pour ceux qui ont perdu la vie pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces jours-là, l’ONU invite les 193 pays membres, les organisations non gouvernementales et les particuliers à rendre hommage aux victimes du conflit.

Auteur : Gabon Matin
© 2021 D.R./GabonTime

Les Nations Unies se souviennent des morts de la Seconde Guerre mondiale

En ces 8 et 9 mai, les Nations Unies marquent le temps du souvenir et de la réconciliation pour ceux qui ont perdu la vie pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces jours-là, l’ONU invite les 193 pays membres, les organisations non gouvernementales et les particuliers à rendre hommage aux victimes du conflit.

Au total, environ 40 millions de civils sont morts pendant la guerre entre 1939 et 1945. Environ 20 millions de soldats, dont presque la moitié de Russes, ont perdu la vie. La résolution instituant cette journée, adoptée en 2014, précise que cet événement historique a posé les conditions de la création de l’ONU, « déterminée à préserver les générations futures du fléau de la guerre », comme le stipule le préambule de la Charte des Nations Unies.

Le document appelle les États membres à unir leurs efforts pour faire face aux nouveaux défis et menaces, les Nations unies jouant un rôle central dans le règlement des différends par des moyens pacifiques.

Indicible douleur à l’humanité

Dans ce texte, l’Assemblée générale rappelle que la Seconde Guerre mondiale «  a apporté une indicible douleur à l’humanité, en particulier en Europe, en Asie, en Afrique, dans le Pacifique et dans d’autres parties du monde  ».

Dans un message publié l’année dernière, le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a déclaré que le monde ne devait jamais « oublier l’Holocauste et les autres crimes graves et horribles commis par les nazis  ». Selon lui, « la victoire sur le fascisme et la tyrannie en mai 1945 a marqué le début d’une nouvelle ère ».

M. Guterres a rappelé que « l’appréciation de la solidarité internationale et de l’humanité partagée a conduit à la naissance des Nations Unies, avec pour mission première de préserver les générations futures du fléau de la guerre  ». La date du 8 mai a été choisie parce que c’est le jour de la capitulation des forces nazies en Allemagne en 1945.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Police

La DGDI ouvre son antenne provinciale à Ntoum

Le ministre gabonais de l’Intérieur Lambert Noël Matha, a procédé ce samedi 28 décembre dans la commune de Ntoum à...
Front social

Code du travail : Levée immédiate de la grève d’avertissement des syndicats

Le Gouvernement et la coalition des organisations syndicales signataires du préavis de grève du 17 janvier 2020 ont...
Top