Lee White prend part à la réunion sur l’urgence de protéger 30% de la planète d’ici 2030

Gabon Matin

Le ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan climat, des Objectifs de développement durable et du Plan d’affectation des terres, Lee White, a pris part jeudi à une réunion portant sur l’urgence de protéger 30% de la planète d’ici 2030.

Auteur : Gabon Matin
© 2020 D.R./GabonTime

Lee White prend part à la réunion sur l’urgence de protéger 30% de la planète d’ici 2030

Le ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan climat, des Objectifs de développement durable et du Plan d’affectation des terres, Lee White, a pris part jeudi à une réunion portant sur l’urgence de protéger 30% de la planète d’ici 2030.

Organisé par les gouvernements du Costa Rica et de la France, en leur qualité de co-présidents de la Coalition pour une haute ambition pour la nature et l’homme, cet évènement a vu la participation de représentants des Parties à la Convention sur la diversité biologique, des scientifiques, et de plusieurs ministres en charge de l’environnement parmi lesquels celui de la République du Congo.

Dans le cadre du contexte mondial actuel marqué par la crise sanitaire inédite de la Covid-19 en lien avec un virus d’origine animale, les records de chaleur mondiaux, ou encore les alertes scientifiques face à la dégradation de la nature, cette réunion a été l’occasion de mobiliser les acteurs atour de la préservation de la biodiversité et des écosystèmes afin d’assurer le bien-être collectif, protéger la santé des populations humaines et les générations futures.

Pour le ministre Lee White, l’initiative « 30 % d’aires protégées d’ici 2030 », lancée par le Costa Rica et la France, est un objectif ambitieux mais réaliste : « Cet objectif mondial que nous devons nous approprier signifie s’engager ensemble, selon nos possibilités respectives, à atteindre un résultat dont nous bénéficierons tous. La corrélation forte entre le changement climatique, la biodiversité et le bien-être humain ne peut plus être ignorée. C’est cette vague de destruction naturelle qui crée les conditions idéales pour la propagation des zoonoses telles que la Covid-19 », a-t-il déclaré.

Clôturant son propos, le Pr. Lee White a souligné la nécessité de protéger la nature pour lutter contre les changements climatiques : « La biodiversité est le fondement de notre bien-être et notre santé, mais aussi de nos économies. Nous devons agir ensemble, de toute urgence, avant qu’il ne soit trop tard ».

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.
Activités gouvernementales

Sylvia Bongo marraine de la 2e édition des vacances agricoles du Gabon

Le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage, de la Pêche et de l’Alimentation a procédé ce jour, en présence de la...
Classement mondial

Classement FIFA : le Gabon gagne quatre places en novembre

La Fédération internationale de football association (Fifa) a publié, hier, à Zürich, en Suisse, siège de l’institution,...
Rencontre

Ézéckiel Ondo, le champion gabonais qui brille en sports de combat à l’international

Les rédactions d’Info241 et Sport241 ont rencontré pour vous le jeune Ézéckiel Eyele Ondo. Adepte des sports de combat,...
Top