Le Gabon prend un arrêté portant révision des projets soumis à étude d’impact sur l’environnement

Gabon Matin

Le ministre des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan climat et du Plan d’Affectation des terres, Lee White, a pris un arrêté, le 6 octobre 2020, portant révision de la liste des projets obligatoirement soumis à étude d’impact sur l’environnement.

Auteur : Gabon Matin
© 2020 D.R./GabonTime

Le Gabon prend un arrêté portant révision des projets soumis à étude d’impact sur l’environnement

Le ministre des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan climat et du Plan d’Affectation des terres, Lee White, a pris un arrêté, le 6 octobre 2020, portant révision de la liste des projets obligatoirement soumis à étude d’impact sur l’environnement.

La signature dudit arrêté, s’inscrit dans le cadre des actions menées par le ministère des Eaux et Forêts au cours de ces derniers mois, afin de lutter contre la destruction de la mangrove au Gabon.

En effet, l’article 3 de l’arrêté prévoit désormais, la réalisation préalable d’une étude d’impact environnementale pour toutes activités réalisées à l’intérieur d’une mangrove, ainsi que pour tous les projets liés aux réseaux de circulation forestière.

Dans le cadre de la mise en œuvre de cet arrêté, une séance de travail a été présidée conjointement par la Direction générale de l’environnement et de la protection de la nature (D.G.E.P.N) et la Direction générale des écosystèmes aquatiques (D.G.E.A), et a vu la participation de l’ONG Plurmea.

Au cours de cette séance, il a été question de faire le point sur l’état d’avancement des activités menées par Plurmea, d’identifier des opérations de destruction de mangroves, de proposer des actions de sensibilisation auprès des populations locales et de présenter ledit arrêté pris par le ministre Lee White, afin d’assurer sa mise en œuvre.

Pour le directeur général de l’environnement et de la protection de la nature, Stanislas Stephen Mouba, l’adoption de cet arrêté permettra de renforcer le statut de protection des zones de mangrove au Gabon. « Dorénavant, nous pourrons nous appuyer sur ce document juridique, afin de renforcer nos missions et accompagner les porteurs de projets pour que ces derniers soient conformes aux activités et aux moyens de construction dans les zones de mangroves », a-t-il déclaré.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Discours

Indépendance an 60 : Discours à la nation d’Ali Bongo du 16 août 2020

Gabon Matin vous livre le discours à la nation d’Ali Bongo à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance du Gabon...
Vie des ligues

Lineph : Va-t-on vers un bras de fer Acte 1 ?

C’est la question qui taraude les esprits aux regards des actes posés par les uns et les autres ces dernières heures...
Top