La pandémie de Covid-19 a modifié les formes d’exploitation et d’abus sexuels en ligne contre les enfants

Gabon Matin

La pandémie de Covid-19 a eu et va continuer d’avoir un effet dévastateur sur toute une génération d’enfants, a alerté mardi une experte indépendante de l’ONU.

Auteur : Gabon Matin
© 2021 D.R./GabonTime

La pandémie de Covid-19 a modifié les formes d’exploitation et d’abus sexuels en ligne contre les enfants

La pandémie de Covid-19 a eu et va continuer d’avoir un effet dévastateur sur toute une génération d’enfants, a alerté mardi une experte indépendante de l’ONU.

S’adressant aux membres du Conseil des droits de l’homme à Genève, la nouvelle Rapporteuse spéciale sur la vente et l’exploitation sexuelle des enfants, Mama Fatima Singhateh, s’est inquiétée de l’impact de la pandémie sur la pédocriminalité.

Selon l’experte indépendante onusienne, la recrudescence de la violence contre les enfants et les nouvelles formes d’exploitation et d’abus sexuels, tant en ligne que hors ligne, pendant et après les mesures de confinement, menacent d’éroder davantage la situation de millions d’enfants dans le monde, qui sont déjà dans une situation socio-économique précaire.

De plus, la pandémie de Covid-19 a modifié le modèle d’exploitation utilisé pour produire, diffuser ou consommer en ligne des contenus mettant en scène des abus sexuels sur des enfants. « L’augmentation de l’activité en ligne des personnes à la recherche de matériel pédopornographique, en raison du temps accru passé à l’intérieur, a aggravé les schémas déjà existants d’exploitation sexuelle en ligne et de cyberintimidation des enfants », a-t-elle détaillé, lors de la présentation d’un rapport sur les « effets du coronavirus sur les différentes formes de vente et d’exploitation sexuelle d’enfants ».

Une amplification des risques de vente, de traite, d’exploitation et d’abus sexuels
« Nous savons qu’une crise d’une telle ampleur s’accompagne généralement d’un effondrement des structures de protection sociale », a ajouté Mme Singhateh, relevant que la pandémie de Covid-19 a provoqué une crise socio-économique qui, jusqu’à présent, a aggravé les inégalités flagrantes existant entre les enfants vulnérables. Ce qui a entraîné « une amplification de leurs risques de vente, de traite, d’exploitation et d’abus sexuels ».

Si de nombreux pays ont créé des services de protection sociale pour les enfants, ou les ont renforcés, les ressources financières et humaines restent cependant souvent limitées, ce qui nuit aux efforts visant à lutter contre l’exploitation des enfants et à prendre soin des victimes, a poursuivi Mme Singhateh. Le manque de données fiables nuit aussi à la visibilité des problèmes et empêche l’élaboration de réponses et de mesures préventives adéquates, a-t-elle fait valoir.

Pour faire face aux risques accrus d’exploitation sexuelle des enfants lors de catastrophes, y compris lors de pandémies, l’experte indépendante onusienne recommande aux gouvernements de créer un système de protection fondé sur les droits. Il s’agit ainsi de prévenir ou atténuer les risques accrus de violence, de maltraitance, de négligence et d’exploitation des enfants lors de situations d’urgence nationale ou de crise de santé publique, comme la pandémie de Covid-19.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.
Formation

Les encadreurs de la fédération gabonaise d’athlétisme en formation fin avril

La Fédération gabonaise d’athlétisme conduit par Anaclet Mathieu Taty, a rendu public il y a quelques jours 2 activités...
Covid-19

Coronavirus au Gabon : point journalier du 13 avril 2020

Gabon Matin vous livre le point journalier du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à...
Armée de terre

Avancement militaire : 95 agents de l’armée de terre montent en grade

Dans le cadre de la deuxième phase annuelle du tableau d’avancement, 95 soldats de l’Armée de Terre gabonaise arborent...
Top