La CAF rejette les griefs de la RD Congo contre le Gabonais Guelor Kanga

La rédaction de FootGabon

Grosse douche froide pour la Fédération congolaise de football association (FECOFA) ce mercredi après-midi. Les accusations de falsification de l’identité du milieu de terrain gabonais Guelor Kanga Kaku, d’origine congolaise, n’ont pas trouvé grâce aux yeux du jury disciplinaire de la CAF. Celui-ci a débouté la partie congolaise de l’ensemble de ses prétentions contre le joueur gabonais et la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT).

Auteur : La rédaction de FootGabon
© 2021 D.R./GabonTime

La CAF rejette les griefs de la RD Congo contre le Gabonais Guelor Kanga

Grosse douche froide pour la Fédération congolaise de football association (FECOFA) ce mercredi après-midi. Les accusations de falsification de l’identité du milieu de terrain gabonais Guelor Kanga Kaku, d’origine congolaise, n’ont pas trouvé grâce aux yeux du jury disciplinaire de la CAF. Celui-ci a débouté la partie congolaise de l’ensemble de ses prétentions contre le joueur gabonais et la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT).

La Fegafoot remporte une grande victoire contre la Fecofa. L’ensemble des accusations portées contre Guelor Kanga ont été balayées d’un revers de la main par le jury disciplinaire de la CAF. Dans sa décision, le jury présidé par Raymond Hack a estimé « que les prétentions de la FECOFA ainsi que les éléments présentés par cette dernière n’ont pas été jugés probants et suffisants pour établir la matérialité d’une falsification de l’identité du joueur de la part de la FEGAFOOT ».

Avant d’ajouter : « le jury disciplinaire n’a pu constater aucune irrégularité concernant l’éligibilité du joueur en question, ni de son enregistrement au sein de la CAF ». Une fin de non recevoir donc pour la partie congolaise qui a tout de même jusqu’au 31 mai prochain pour faire appel de cette décision et d’y apporter de nouveaux éléments. Faute de quoi la décision rendue ce mercredi, deviendra définitivement exécutoire.

Pour rendre sa décision, la jury s’est appuyé sur le fait que le joueur Guelor Kanga Kaku « est enregistré sur le système CMS de la CAF comme étant de nationalité Gabonaise et ayant participé depuis 2008 à l’ensemble des compétitions de la CAF avec l’équipe nationale du Gabon et les équipes Gabonaises en compétitions interclubs ». Toute chose qui ne souffre d’aucune contestation.

La partie congolaise avait début mai agité cette affaire de falsification d’identité pour obtenir la disqualification du Gabon à la prochaine CAN de football qui aura lieu au Cameroun. Une démarche qui n’aura pas prospéré malgré les accusations que la FECOFA que voulait porter contre la FEGAFOOT sur ce milieu de terrain. Ce, après la brillante qualification des Panthères obtenue face à la RD Congo sur la marque de 3 buts à 0, le 25 mars dernier à Franceville.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Police

La DGDI ouvre son antenne provinciale à Ntoum

Le ministre gabonais de l’Intérieur Lambert Noël Matha, a procédé ce samedi 28 décembre dans la commune de Ntoum à...
Front social

Code du travail : Levée immédiate de la grève d’avertissement des syndicats

Le Gouvernement et la coalition des organisations syndicales signataires du préavis de grève du 17 janvier 2020 ont...
Top