Enlèvements d’enfants : déclaration du procureur de Libreville du 31 janvier 2020

Gabon Matin

Gabon Matin vous livre la déclaration du 31 janvier 2020 du procureur de la République près du tribunal de première instance de Libreville relatif aux poursuites judiciaires des événements du 24 janvier à Libreville

Auteur : Gabon Matin
© 2020 D.R./GabonTime

Enlèvements d’enfants : déclaration du procureur de Libreville du 31 janvier 2020

Gabon Matin vous livre la déclaration du 31 janvier 2020 du procureur de la République près du tribunal de première instance de Libreville relatif aux poursuites judiciaires des événements du 24 janvier à Libreville

À la suite des événements malheureux des jeudi 23 et vendredi 24 janvier 2020 à Libreville, le Parquet de la République par ma voix révèle qu’à ce jour, cent quatre-vingt-cinq (185) personnes au total ont été déférées.

Cent vingt-six (126) personnes ont été mises hors de cause ; neuf (9) ont été placées sous mandat de dépôt par le ministère public pour les faits de diffusion de nouvelles fausses, attroupement armé ayant troublé l’ordre public, outrage à un agent et diffamation.

Notons aussi que dix-huit (18) personnes ont vu leurs procédures être mises en instance pour poursuite des enquêtes. Tandis que vingt-neuf (29) personnes sont placées sous mandat de dépôt après ouverture d’informations auprès des juges d’instruction pour meurtres, tentative de meurtre, destruction et dégradation de biens meubles et immeubles appartenant à autrui, omission de porter secours.

Signalons que ce jour s’est tenue la première audience de flagrant délit liée aux événements du 24 Janvier 2020 et a vu comparaître sept (7) prévenus devant le tribunal correctionnel et les affaires ont été mises en délibéré, pour décision à intervenir le 07 Février 2020.

Autres affaires seront connues par le tribunal correctionnel à cette même date, dont celle relative à une diffamation via les réseaux sociaux, où un compatriote a été présenté comme étant un dangereux ravisseur d’enfant, voyant ainsi sa vie mise en danger par des gens qu’il ne connait pas et qui ne le connaissent pas.

Je termine mes propos en indiquant que les enquêtes se poursuivent.

Fait à Libreville, le vendredi 31 Janvier 2020.

Le Procureur de la République, André Patrick Roponat

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.
Journaux

Journal télévisé de 20h de Gabon 1ère du 13 novembre 2019

La principale édition d’information de la télévision publique gabonaise du 13 novembre 2019. Edition présentée par Yves...
Douanes

Suspension de certains commissionnaires en douanes par la DGDDI

La Direction générale des douanes et des droits indirects (DGDDI) a procédé ce vendredi, notamment dans le quotidien...
Activités présidentielles

Daniel Ona Ondo reçu en audience par Ali Bongo

Ali Bongo s’est entretenu ce mercredi au palais présidentiel avec Daniel Ona Ondo, président de la commission de la...
Top