Covid-19 : le chef de l’ONU appelle à la création d’un groupe de travail du G20 sur les vaccins dans la « guerre » contre le virus

Gabon Matin

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a exhorté vendredi les économies les plus riches du monde à jouer un rôle central pour mettre fin à la pandémie de Covid-19 en intensifiant le soutien aux vaccins pour tous, partout dans le monde. Soulignant que personne n’est en sécurité tant que tout le monde n’est pas en sécurité, le chef de l’ONU a déclaré au Sommet mondial du G20 sur la santé à Rome « qu’il est temps d’agir de manière décisive ».

Auteur : Gabon Matin
© 2021 D.R./GabonTime

Covid-19 : le chef de l’ONU appelle à la création d’un groupe de travail du G20 sur les vaccins dans la « guerre » contre le virus

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a exhorté vendredi les économies les plus riches du monde à jouer un rôle central pour mettre fin à la pandémie de Covid-19 en intensifiant le soutien aux vaccins pour tous, partout dans le monde. Soulignant que personne n’est en sécurité tant que tout le monde n’est pas en sécurité, le chef de l’ONU a déclaré au Sommet mondial du G20 sur la santé à Rome « qu’il est temps d’agir de manière décisive ».

M. Guterres a réitéré son appel au G20 pour établir un groupe de travail « capable de discuter avec les sociétés pharmaceutiques et d’autres parties prenantes clés » et qui traiterait de la distribution équitable des vaccins à travers le mécanisme mondial COVAX.

« Nous sommes en guerre »

L’objectif serait de doubler la capacité de fabrication en utilisant toutes les options telles que les licences volontaires, les transferts de technologie, la mise en commun des brevets et la « flexibilité » en matière de propriété intellectuelle. « Soyons clairs, nous sommes en guerre contre le virus », a déclaré le Secrétaire général. « Et si vous êtes en guerre contre le virus, nous devons gérer nos armes avec les règles d’une économie de guerre, et nous n’en sommes pas encore là. Et c’est vrai pour les vaccins, et c’est vrai pour d’autres éléments de la lutte contre le virus  ».

Promettant le plein soutien de l’ONU à cet effort, le Secrétaire général a déclaré que le Groupe de travail du G20 « devrait être co-convoqué au plus haut niveau par les grandes puissances qui détiennent la plus grande partie de la capacité mondiale d’approvisionnement et de production  ». Les membres comprendraient les pays qui peuvent produire des vaccins, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les institutions financières et les partenaires multisectoriels participant à l’Accélérateur ACT, la collaboration mondiale pour développer et distribuer équitablement les tests, traitements et vaccins contre la Covid-19.

Soutenir le mécanisme COVAX

COVAX, sa branche vaccinale, devrait déjà avoir livré 180 millions de doses dans le monde, mais M. Guterres a déclaré que 65 millions seulement avaient été distribuées en raison du « nationalisme vaccinal », de la capacité de production limitée et du manque de financement. Il a appelé les pays du G20 à « montrer l’exemple » en apportant leur pleine part de financement.

Le Secrétaire général a déclaré que la vaccination rapide et complète, combinée à des mesures de santé publique continues, était le seul moyen de mettre fin à la pandémie mondiale et d’empêcher l’émergence de variants plus dangereux de la Covid-19. Cependant, plus de 80% des vaccins sont allés aux pays riches, les pays les plus pauvres recevant un dérisoire 0,3%.

« L’accès extrêmement inégal aux vaccins, tests, médicaments et fournitures, y compris l’oxygène, a laissé les pays les plus pauvres à la merci du virus », a-t-il déclaré. « Les récentes poussées de Covid-19 en Inde, en Amérique du Sud et dans d’autres régions ont littéralement laissé les gens à bout de souffle sous nos yeux ».

Le Secrétaire général a souligné que si l’action mondiale en matière de vaccins peut mettre fin à cette pandémie, elle n’aidera pas à prévenir la suivante. « Le fondement de la reprise après la Covid-19, et de la prévention et du traitement des futures crises sanitaires, est la couverture sanitaire universelle et des systèmes de soins de santé primaires solides », a-t-il déclaré.

« Le monde ne peut plus attendre »

S’adressant au sommet, le chef de l’agence des Nations Unies pour la santé, l’OMS, a averti que des gens continueront de mourir si la disparité mondiale en matière de vaccins persiste. « Oui, le développement rapide des vaccins anti-Covid-19 est un triomphe de la science. Mais leur répartition inéquitable est un échec pour l’humanité », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « Nous ne pouvons mettre fin à la pandémie que si tout le monde a les outils pour l’arrêter  ».

Dr Tedros a appelé les pays du G20 à financer entièrement l’Accélérateur-ACT, à partager plus de doses via COVAX et à renoncer à la propriété intellectuelle sur les vaccins, en particulier pour l’Afrique. « Le G20 a tous les moyens de vacciner le monde, et le monde ne peut plus attendre », a-t-il déclaré. Il y a eu plus de 165 millions de cas enregistrés de Covid-19 dans le monde, mais l’OMS a déclaré vendredi que le nombre réel de décès pourrait être deux à trois fois plus élevé que les chiffres officiellement rapportés.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Police

La DGDI ouvre son antenne provinciale à Ntoum

Le ministre gabonais de l’Intérieur Lambert Noël Matha, a procédé ce samedi 28 décembre dans la commune de Ntoum à...
Front social

Code du travail : Levée immédiate de la grève d’avertissement des syndicats

Le Gouvernement et la coalition des organisations syndicales signataires du préavis de grève du 17 janvier 2020 ont...
Top