Coronavirus : Les sports collectifs demeurent interdits au Gabon

Daniel Dematsatsa

Lambert Matha, le ministre gabonais de l’Intérieur l’a annoncé lors de la conférence de presse gouvernementale tenue le vendredi 12 février 2021.

Auteur : Daniel Dematsatsa
© 2021 D.R./GabonTime

Coronavirus : Les sports collectifs demeurent interdits au Gabon

Lambert Matha, le ministre gabonais de l’Intérieur l’a annoncé lors de la conférence de presse gouvernementale tenue le vendredi 12 février 2021.

Le gouvernement gabonais dans sa politique de riposte à la covid-19 avait jugé nécessaire d’interrompre dans un premier temps les activités sportives avant d’assouplir quelques mesures qui ont permis la reprise de certaines activités. Depuis près de 12 mois (12 mars 2020) la pratique du sport au Gabon est à l’arrêt dû à la crise sanitaire actuelle.

Lors de la conférence de presse gouvernementale, c’est encore le ministre de l’Intérieur, Lambert Matha, en lieu et place de Franck Nguema, ministre des Sports, qui a répondu aux interrogations de la communauté sportive gabonaise le vendredi 12 février dernier.

Pour le patron de l’intérieur, le gouvernement maintient l’interdiction de la pratique des sports collectifs : «  Les sports collectifs demeurent interdits sauf les sports individuels. Pour ce qui est des évènements nationaux et internationaux, ils doivent se dérouler à huis-clos sous le strict respect des protocoles sanitaires édictés par les instances sportives mondiales telles que : la fifa, caf, fiba, ihf, etc… », a précisé le membre du gouvernement.

A la suite des propos du ministre, 18 fédérations sportives nationales (boxe, roller, golf...) peuvent organiser leurs « évènements nationaux donc championnat nationaux à huis-clos » en respectant les mesures barrières chères au Copil. À savoir : les tests PCR aux acteurs, la limitation de 30 personnes au même moment au même lieu. Tout en suivant les protocoles sanitaires de chaque fédération internationale. Tel est le cas de Bouenguidi sports qui évolue en Coupe de la CAF cet après-midi.

Toutefois, cette mesure plombe les disciplines phares de la communauté sportive gabonaise et cause un vrai mal à la survie d’un grand nombre d’acteurs oubliés par le ministère de la Solidarité ou de l’Economie dans le soutien de l’Etat à ses concitoyens durant cette crise sanitaire.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.
Pauvreté

La Covid-19 pourrait faire passer le nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté à plus d’un milliard d’ici 2030

Les conséquences graves à long terme de la pandémie de Covid-19 pourraient pousser 207 millions de personnes...

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
COVID-19

Coronavirus au Gabon : point journalier du 10 mai 2021

Gabon Matin vous livre le point journalier du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à...
Top