Casques bleus gabonais rappelés de Centrafrique : communiqué du ministère de la Défense nationale

Gabon Matin

Gabon Matin vous livre le communiqué du 15 septembre 2021 du ministère de la Défense nationale relatif au scandale sexuel des Casques bleus gabonais en République centrafricaine.

Auteur : Gabon Matin
© 2021 D.R./GabonTime

Casques bleus gabonais rappelés de Centrafrique : communiqué du ministère de la Défense nationale

Gabon Matin vous livre le communiqué du 15 septembre 2021 du ministère de la Défense nationale relatif au scandale sexuel des Casques bleus gabonais en République centrafricaine.

Ces dernières semaines, des faits d’une particulière gravité, contraires à l’éthique militaire et à l’honneur des armées, commis par certains éléments des bataillons gabonais n°06 et n°07 de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA) ont été rapportés au Ministère de la Défense de la République Gabonaise.

Suite aux nombreux cas d’allégations, d’exploitation et d’abus sexuels en cours de traitement, les Nations Unies ont décidé ce jour du retrait du contingent gabonais de la MINUSCA. En parallèle, une enquête a été ouverte par le Gabon au sujet des faits allégués. S’ils sont avérés, leurs auteurs seront traduits devant les tribunaux militaires et jugés avec une extrême rigueur.

Le Gabon a toujours exigé de son armée, sur son territoire et à l’extérieur, un comportement irréprochable et exemplaire. Ceux qui contreviennent à cette exigence en subissent les conséquences. Il convient enfin de souligner que depuis vingt-cinq ans et sans interruption, le Gabon a marqué son attachement à accompagner la République sœur de Centrafrique dans sa quête de paix, de sécurité et de stabilité.

Au-delà des faits rapportés et en attendant les conclusions de l’enquête, le bataillon gabonais est rappelé.

Fait à Libreville, le 15 septembre 2021

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Justice

Maire de Libreville incarcéré : communiqué du procureur de la République

GabonTime vous livre le communiqué du procureur de la République près du tribunal de Première instance de Libreville du...
Pandémie

Covid-19 : Hausse inquiétante des cas en Afrique qui se rapproche du pic de la première vague

Alors que l’Afrique s’inquiète déjà des effets d’une troisième vague, les cas de Covid-19 ont augmenté de plus de 20%...
Top