Après y avoir renoncé, Alassane Ouattara annonce sa candidature à l’élection présidentielle ivoirienne

Gabon Matin

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a annoncé officiellement sa candidature à l’élection présidentielle d’octobre dans son pays à la faveur d’un message radiotélévisé jeudi à la veille de la célébration de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. « J’ai décidé de répondre favorablement à l’appel de mes concitoyens et d’être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 », a déclaré Alassane Ouattara.

Auteur : Gabon Matin
© 2020 D.R./GabonTime

Après y avoir renoncé, Alassane Ouattara annonce sa candidature à l’élection présidentielle ivoirienne

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a annoncé officiellement sa candidature à l’élection présidentielle d’octobre dans son pays à la faveur d’un message radiotélévisé jeudi à la veille de la célébration de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. « J’ai décidé de répondre favorablement à l’appel de mes concitoyens et d’être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 », a déclaré Alassane Ouattara.

Pressé par son parti, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), de briguer un troisième mandat après le décès le 8 juillet du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le candidat du parti, la décision d’Alassane Ouattara était très attendue. M. Ouattara avait solennellement annoncé le 5 mars sa volonté de ne pas se présenter à l’élection présidentielle et de passer la main à une nouvelle génération.

« L’homme propose, Dieu dispose et face à ce cas de force majeure et par devoir citoyen, j’ai décidé de reconsidérer ma position et de me présenter à l’élection présidentielle », a expliqué Alassane Ouattara. « Je suis donc candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre », a-t-il martelé.

Le décès d’Amadou Gon Coulibaly, seul candidat du parti au pouvoir avant son décès, « laisse un vide au sein de l’équipe » qu’il avait mise en place, a-t-il encore expliqué justifiant sa candidature par les défis à relever à trois mois de l’élection, les défis pour la paix, la sécurité nationale sous-régionale et la nécessité de juguler la crise sanitaire sans compter « le risque de voir le pays reculer » dans bien des domaines.

« Cette décision est un devoir que j’accepte dans l’intérêt supérieur de la nation afin de mettre mon expérience au service de mon pays, c’est un sacrifice que j’assume pleinement », a-t-il souligné.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Police

La DGDI ouvre son antenne provinciale à Ntoum

Le ministre gabonais de l’Intérieur Lambert Noël Matha, a procédé ce samedi 28 décembre dans la commune de Ntoum à...
Front social

Code du travail : Levée immédiate de la grève d’avertissement des syndicats

Le Gouvernement et la coalition des organisations syndicales signataires du préavis de grève du 17 janvier 2020 ont...
Top