Climat : le patron de l’ONU juge que le monde n’est « pas en bonne voie »

La rédaction de GabonTime

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a entamé une tournée dans le Pacifique Sud dimanche 12 mai en prévenant que la planète n’était pas dans les clous pour atteindre ses objectifs de limitation de la hausse des températures.

Auteur : La rédaction de GabonTime
© 2019 D.R./GabonTime

Climat : le patron de l’ONU juge que le monde n’est « pas en bonne voie »

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a entamé une tournée dans le Pacifique Sud dimanche 12 mai en prévenant que la planète n’était pas dans les clous pour atteindre ses objectifs de limitation de la hausse des températures.

« Nous voyons partout la démonstration évidente que nous ne sommes pas en bonne voie pour atteindre les objectifs définis par l’accord de Paris », a déclaré Antonio Guterres, en préambule de sa tournée dans le Pacifique Sud, dans un message fort destiné à réclamer des actes pour le climat.

Il juge que la détermination des différents pays du monde s’émousse, et ce sont les petites nations insulaires qui sont « vraiment en première ligne », qui vont souffrir le plus.

Le pacte, conclu entre 195 pays membres de l’ONU, prévoit de contenir le réchauffement de la planète « bien en dessous de deux degrés Celsius et de limiter la hausse à 1,5°C ».

« A mesure que les choses empirent, les mesures politiques reculent »

« Et le paradoxe, c’est qu’à mesure que les choses empirent sur le terrain, les mesures politiques semblent reculer », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse conjointe à Auckland avec la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern.

Il a cependant rendu hommage à l’action en la matière du gouvernement néo-zélandais, qui vient de présenter un projet de loi affichant un objectif de neutralité carbone pour 2050. Le texte exempte cependant partiellement un secteur agricole vital pour le pays.

Jacinda Ardern a déclaré que le changement climatique représentait « le plus gros défi  » qui se pose à la communauté internationale. Cette dernière ferait preuve de « grave négligence » si elle restait les bras croisés.

La tournée qu’effectue le patron de l’ONU avant le sommet sur le climat prévu en septembre à New York le conduira aux Fidji, Tuvalu et au Vanuatu, tous menacés par la montée des eaux consécutive au changement climatique.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Police

La DGDI ouvre son antenne provinciale à Ntoum

Le ministre gabonais de l’Intérieur Lambert Noël Matha, a procédé ce samedi 28 décembre dans la commune de Ntoum à...
Front social

Code du travail : Levée immédiate de la grève d’avertissement des syndicats

Le Gouvernement et la coalition des organisations syndicales signataires du préavis de grève du 17 janvier 2020 ont...
Top