Championnat d’Afrique de Boxe zone III : l’hécatombe continue pour le Gabon

Marc Lekogho

Décidément les jours se suivent et se ressemblent pour les boxeurs gabonais. Après les quatre défaites en autant de combats enregistrés lors de la journée inaugurale de lundi du Championnat d’Afrique Zone III qui se tient au Palais des Sports de Libreville, la deuxième journée de la compétition qui voyait l’entrée en lice de Gaspard Nzué dans la catégorie des 52 kg n’a guère été plus prolifique pour le clan gabonais. Bilan, une nouvelle défaite qui d’ores et déjà n’augure rien de positif pour la suite.

Auteur : Marc Lekogho
© 2019 D.R./GabonTime

Gaspard Nzue (à gauche) n’a pu offrir de victoire au Gabon hier

Décidément les jours se suivent et se ressemblent pour les boxeurs gabonais. Après les quatre défaites en autant de combats enregistrés lors de la journée inaugurale de lundi du Championnat d’Afrique Zone III qui se tient au Palais des Sports de Libreville, la deuxième journée de la compétition qui voyait l’entrée en lice de Gaspard Nzué dans la catégorie des 52 kg n’a guère été plus prolifique pour le clan gabonais. Bilan, une nouvelle défaite qui d’ores et déjà n’augure rien de positif pour la suite.

Opposé au camerounais Mouhaman Issouhou, Gaspard Nzué l’unique représentant gabonais engagé lors de cette 2e journée du Championnat d’Afrique zone III était attendu surtout après les quatre défaites enregistrées par ses compatriotes en autant de combats lors de la première journée.

Dans le contenu, le pugiliste gabonais n’aura pas pu opposer une résistance sérieuse devant un athlète camerounais visiblement plus technique mais surtout largement au dessus sur le plan physique. C’est donc fort logiquement qu’au terme des trois rounds, le Gabon enregistrera une nouvelle défaite.

Si pour l’heure, il semble prématuré de faire un bilan sérieux de la participation gabonaise à ce tournoi, les premières impressions glanées semblent accréditer la thèse d’une préparation tronquée comme c’est souvent le cas au Gabon. Les regards sont désormais tournés vers les neuf derniers combattants gabonais qui plus que jamais auront la mission de sauver coûte que coûte l’honneur de la patrie.

Notons que le lors de la première journée disputée lundi, le gabonais Christ Olsen Olourou a été largement battu par le congolais Nathan Lunata Nkosi sur la marque sans appel de 0-5 dans la catégorie des 60kg. Dans la même catégorie Tidiane Nzengué subira lui aussi la loi du camerounais Mohamed Ali Oumarou 4-1.

Chez les 64 kg, Bruno Menie Zue Ndone ne fera guère mieux que ses compatriotes puisqu’il s’inclinera lui aussi face à l’Algérien Abdéli Yahia sur la marque de 2-3. Enfin Gras Ongara dernier combattant de la journée sera lui aussi corrigé par le Camerounais Albert Mengué Ayissi.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.
Infrastructures

La dégradation de la route nationale du Gabon en images

L’axe Ntoum-Kango est dans un piteux état, comme en témoignent ces images.
Transports

La compagnie Trans Air Congo de retour sur le ciel aérien gabonais

La compagnie aérienne congolaise Trans Air Congo avait suspendu, depuis quatre mois, ses vols à destination de...
Vie des partis

A qui profite la guerre des pédégistes ?

Jamais un premier ministre d’Ali Bongo n’aura fait couler autant d’encre et de salive. Julien Nkoghe Bekale, locataire...
Top