2e journée d’inspection et de contrôle des activités forestières et fauniques de Lee White

Gabon Matin

Le ministre des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan climat et du Plan d’affectation des terres, Lee White, a poursuivi sa tournée d’inspection et de contrôle des activités forestières et fauniques dans l’Ogooué-Lolo en visitant jeudi le hub de Lastourville.

Auteur : Gabon Matin
© 2020 D.R./GabonTime

2e journée d’inspection et de contrôle des activités forestières et fauniques de Lee White

Le ministre des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan climat et du Plan d’affectation des terres, Lee White, a poursuivi sa tournée d’inspection et de contrôle des activités forestières et fauniques dans l’Ogooué-Lolo en visitant jeudi le hub de Lastourville.

L’objectif de cette visite était de s’imprégner du processus de chargement et de stockage de bois de cette plateforme logistique qui permet de gérer et transporter les bois transformés depuis les usines forestières jusqu’au Port d’Owendo pour optimiser la procédure d’acheminement.

Pour le ministre Lee White, les activités menées dans le hub de Lastourville permettent une meilleure productivité au Port d’Owendo qui n’a pas la capacité de stocker tout le bois en provenance de l’intérieur du pays : «  Le fait d’évacuer les conteneurs en provenance de Lastourville permet d’alléger la capacité de stockage du port d’Owendo, de réduire les coûts, et d’augmenter les exportations de bois. Cela permet aussi de travailler avec plus d’efficacité, notamment d’améliorer la rentabilité des entreprises et en fin de compte, de créer plus d’emplois  », a-t-il affirmé.

Outre la visite du hub de Lastourville, Lee White s’est également rendu dans les usines de transformation de bois ci-après : Société des bois de Lastourville (SBL), Société des bois de Koulamoutou (SBK), et Société des parquets du Gabon (SPG). L’impact de la Covid-19 sur l’industrie forêt-bois et les difficultés auxquelles sont confrontés les opérateurs forestiers étaient au menu des échanges avec les responsables de ces entreprises.

« Le président de la République, S.E. Ali Bongo Ondimba nous a instruits de relever un défi et d’y travailler fermement : celui de créer 30 000 emplois d’ici 3 ans. Nous avons une obligation de résultat et nous devons atteindre cet objectif. Nous sommes prêts à vous accompagner dans vos projets d’industrialisation et de passage vers la 2ème et 3ème transformation  », a déclaré le ministre des Eaux et Forêts.

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Police

La DGDI ouvre son antenne provinciale à Ntoum

Le ministre gabonais de l’Intérieur Lambert Noël Matha, a procédé ce samedi 28 décembre dans la commune de Ntoum à...
Front social

Code du travail : Levée immédiate de la grève d’avertissement des syndicats

Le Gouvernement et la coalition des organisations syndicales signataires du préavis de grève du 17 janvier 2020 ont...
Top