11e Journée nationale du drapeau : discours du ministre de la Culture

Gabon Matin

Gabon Matin vous livre le discours du ministre de la Culture Michel Menga M’Essone à l’occasion de la 11e édition de la Journée nationale du drapeau, célébrée ce 9 août.

Auteur : Gabon Matin
© 2020 D.R./GabonTime

11e Journée nationale du drapeau : discours du ministre de la Culture

Gabon Matin vous livre le discours du ministre de la Culture Michel Menga M’Essone à l’occasion de la 11e édition de la Journée nationale du drapeau, célébrée ce 9 août.

Mesdames et Messieurs, Chers compatriotes,

Instituée le 2 décembre 2009 par décret n°860 du Président de la République, la Journée Nationale du Drapeau, notre étendard vert, jaune, bleu, est célébrée le 9 août de chaque année. Elle permet aux gabonais de réaffirmer leur attachement aux valeurs de la nation et leur appropriation des symboles républicains par l’incitation au patriotisme et au renforcement du civisme.

Comme nous le savons tous, l’édition 2020 se déroule dans un contexte très particulier, lié à la pandémie de la Covid-19.

Cette situation, en tant que problème de santé publique est, depuis le début, susceptible de provoquer des comportements inciviques, favorables à la propagation de la pandémie, à la dégradation de la conscience citoyenne et à la destruction du tissu socio-économique.

C’est pourquoi, le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA a placé l’édition 2020 sous le thème : Citoyenneté nationale, civisme et santé publique.

Mesdames et Messieurs,
La problématique de la citoyenneté, du civisme et de la santé, posée par ce thème, évoque l’éternelle question du rapport de l’homme à la société, d’un peuple à sa Nation et des relations entre les humains.

Ce problème est d’autant plus important qu’en mai dernier, lors de l’inauguration du Laboratoire « Professeur Daniel GAHOUMA », dédié au dépistage de la Covid-19, le Président de la République, à qui je voudrais exprimer ici ma profonde gratitude pour m’avoir instruit de prononcer la présente allocution, avait déjà appelé tous les gabonais et toutes les gabonaises au civisme et au respect des mesures barrières.
Par ce thème, chaque gabonais est donc interpellé à améliorer son comportement dans l’intérêt de tous et de chacun.

Au regard de tous ces dangers, le drapeau national apparaît encore plus comme le véritable catalyseur de l’Unité, de la cohésion sociale et de la Paix, « afin qu’aux yeux du monde et des nations amies, le Gabon immortel reste digne d’envie », comme le proclame notre hymne national, La Concorde.

Mesdames et Messieurs,
Plusieurs mois après le début de cette crise sanitaire, l’observation globale de la propagation du virus et des mécanismes de lutte contre cette pandémie dans le monde, met en relief trois faits majeurs :

  • Le premier est un contraste surprenant, à savoir que les sociétés les plus industrialisées, et à priori les mieux organisées, sont celles qui ont connu les prévalences les plus élevées.
  • Le second est que la Covid-19 nous a attaqués et continue de nous attaquer de la même façon, sans distinction de statut social, de l’appartenance ethnique, provinciale, politique ou religieuse.

Cet état de fait montre bien que nous sommes tous un et que nous devons taire nos passions et changer nos comportements d’intolérance et d’égoïsme, préjudiciables à l’intérêt général et au développement de notre pays.

Le troisième fait est un constat partagé, qu’aucun pays au monde n’a jusqu’à présent pu prendre le dessus sur cet ennemi invisible.

Mesdames et Messieurs, chers compatriotes
La Paix et la santé sont des états d’équilibre et d’harmonie qui masquent parfois la complexité et la délicatesse du fonctionnement d’un organisme ou d’une République. Or, pour avoir la paix et la santé, il faut l’adhésion des populations aux valeurs communes de civisme et de solidarité.

Les périodes de maladies permettent à un être humain d’apprécier l’importance des organes de son corps. Il en est de même, pour les moments de crises dans un pays, car ils révèlent la nécessité des institutions et le sens profond des symboles nationaux, tels que le drapeau.

En tant que symbole et insigne, aussi facilement reconnaissable que compréhensible par chacun de nous, notre drapeau permet d’affirmer notre appartenance à la République gabonaise, une entité qui englobe et dépasse la somme des sous-groupes au sein desquels nous évoluons.

Notre drapeau Vert-Jaune-Bleu, au sommet de la hiérarchie de tous les symboles républicains, que sont les armoiries, le sceau de la République (la maternité allaitante), la devise (Union-Travail-Justice) et l’hymne national (la Concorde), se place ainsi comme principal élément fédérateur de nos cultures et comme étendard de notre histoire commune.

C’est pourquoi, en cette période de pandémie,
la citoyenneté et le civisme doivent s’ériger, dans le cœur de chaque gabonaise et chaque gabonais, comme des solutions à la crise sanitaire actuelle.

Mesdames et Messieurs,
Malgré de tels moments de tristesse et d’incertitude, l’observation de la tendance baissière du rythme de contamination et de l’évolution des cas de guérison, nous donne l’espoir qu’un jour cette pandémie s’arrêtera.

Aussi, voulons-nous, non seulement saluer l’efficacité de la riposte mise en œuvre par l’Exécutif, mais également remercier les personnes qui ont suivi l’appel, au civisme et à la solidarité, du Chef de l’Etat qui, à travers le thème : Citoyenneté nationale, civisme et santé publique, de la présente édition, nous exhorte à lever notre drapeau, notre Vert-Jaune-Bleu, afin qu’il continue de flotter au-dessus de la Nation gabonaise, comme la lumière par excellence vers laquelle le peuple gabonais tout entier doit se tourner comme un seul Homme.

Mesdames et Messieurs,
Tout malheur ayant des vertus, cette pandémie nous enseigne également que pour bouter ce virus hors de nos frontières, il est plus que nécessaire, faut-il le rappeler, de taire nos antagonismes, de favoriser la cohésion et l’unité nationales et d’adopter des comportements responsables.

Une leçon, qui rejoint ces propos du Chef de l’Etat, Son Excellence, Ali BONGO ONDIMBA, (je cite) : « En ces temps difficiles, la solidarité et l’entraide profondément ancrées dans nos valeurs doivent être un mot d’ordre. Que ce soit MOI, TOI, VOUS, TOUS ENSEMBLE offrons notre soutien aux personnes les plus vulnérables. » (fin de citation)

Puisse ce propos du Président de la République être encore plus intériorisé par chacun de nous, pour qu’au-delà de nos différences, il induise davantage de comportements de solidarité et d’entraide entre filles et fils d’un même pays.

C’est sur ces mots, chers compatriotes, que je voudrais, au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence, Ali BONGO ONDIMBA, vous souhaiter une belle et conviviale Journée Nationale du Drapeau, célébrée dans le respect scrupuleux des mesures barrières.

Vive la République !
Vive le Gabon !
Je vous remercie !

Michel MENGA M’ESSONE

Add Your Comment

Things you should know:

1.Comments will appear only after being approved by our team. Please understand that we don’t work 24/7, so it might be a while before your comment is posted.

2.In accordance with the Regulations on Internet News and Information Services and other related laws and regulations of the People's Republic of China, comments should not contain anything that is obscene, offensive, defamatory or racist.

0 Comment Log in
Write your comment...
Post
0 / 500
Be the first to comment.

Contacter la rédaction

Merci d’utiliser le formulaire ci-après pour contacter notre équipe. Vous pouvez joindre également la rédaction en...
Mesures gouvernementales

Coronavirus : communiqué du ministère des Transports du 23 mars 2020

Gabon Matin vous livre le communiqué du ministère des Transports du 23 mars 2020 relatif aux mesures contre le...
Démission

National Foot : AS Dikaki et Gisèle Itoumba, c’est fini !

L’aventure de Gisèle Itoumba à la tête du club de National Foot 1, Association Sportive Dikaki (AS Dikaki), n’aura duré...
Top